La Faculté de médecine de Nantes et les origines du fonds ancien de la BU Santé


Le fonds ancien conservé par la BU Santé trouve ses origines dans l'histoire de la Faculté de médecine de Nantes. L'université de Nantes avait été supprimée pendant la Révolution Française, mais l'Ecole de plein exercice de médecine et de pharmacie de Nantes fut rétablie dès 1800.

La bibliothèque de cette École se constitua à partir des bibliothèques personnelles des médecins qui, tel Guillaume-François Laënnec, participèrent à l'enseignement médical à Nantes. Par la suite, la bibliothèque s'accrut de dons émanant de diverses institutions telles le Conseil supérieur d'hygiène de Loire-Inférieure, la Société Académique de Loire-Inférieure ou le Service départemental des Fraudes, ainsi que de dons privés, comme celui de la famille Thibeaud, du docteur Delamarre, de Charles Mirallié, de Stéphane Leduc, du professeur Labbé.

Les fonds de cette bibliothèque sont à l'origine du fonds ancien de la BU Santé.

La collection Laënnec constitue un ensemble distinct mais complémentaire du fonds de la BU Santé.


  Pour en savoir plus sur l'histoire de l'École de médecine et de sa bibliothèque :
  • édition 1891 du catalogue de la bibliothèque de l'École de Médecine
  • plaquette commémorative du Centenaire de la fondation de l'École
  • un article publié en 1967 par le Doyen J. P. Kernéis retrace les grandes lignes de cette histoire : "La Faculté de médecine de Nantes au cours des âges" (En bref, 1967, n° 100, extrait)

Un fonds encore mal connu mais d'une grande diversité

Estimé à 16000 volumes environ, revues non comprises, ce fonds se répartit entre un incunable, une centaine d'ouvrages du XVIe siècle, environ 200 titres du XVIIe siècle, 1200 du XVIIIe et plus de 7300 du XIXe siècle. Une réserve rassemble les quelque 2100 ouvrages les plus anciens et les plus précieux.

On y trouve des thèses anciennes de médecine et de pharmacie, une quarantaine de manuscrits et des cours de médecine des XVIIIe et XIXe siècles.

A ces ouvrages s'ajoutent 1290 titres de revues des XVIIIe et XIXe siècles (liste au format pdf).

Les catalogues signalant ce fonds sont très sommaires, voire inexistants, en particulier pour les documents de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Une grande diversité

Les grands domaines représentés dans les collections anciennes sont bien entendu la médecine et la pharmacie, l'odontologie, mais aussi les sciences physiques et chimiques et les sciences naturelles.

Les grands textes des médecins de l'Antiquité, des médecins arabes ou médiévaux occupent une place de choix dans ces collections : œuvres de Galien, Hippocrate, Paul d'Egine, dans des éditions émanant des plus grands ateliers typographiques de Venise, Florence, Bâle, Lyon ou Paris.

Un reflet du passé nantais

Quelques ouvrages rappellent le passé médical nantais, telle cette traduction d'Aetius, due à Cornarius, datée de 1541 environ et qui porte l'ex-libris manuscrit de l'apothicaire nantais Gabriel Mellinet.

Un certain nombre d'ouvrages anglais du XVIIIe siècle, notamment sur la pathologie des mers, évoquent le passé maritime de Nantes.

Une riche iconographie

Les grands voyages de découverte du XVIIIe siècle ont suscité des récits de voyage, dont quelques-uns superbement illustrés.

De nombreux ouvrages illustrent le goût des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles pour l'histoire naturelle des trois règnes animal, végétal et minéral. Leur iconographie est d'une qualité exceptionnelle, telles les planches gravées sur cuivre, parfois rehaussées de couleurs fort délicates, des Mémoires pour servir à l'histoire des insectes de Réaumur.

Plus ancien, le De motu cordis et sanguinis in animalibus anatomica exercitatio... de Harvey (Leyde, 1639) est illustré de planches gravées sur cuivre.

Outre de nombreux traités pratiques de médecine ou de pharmacie, de nombreux cours manuscrits témoignent de l'enseignement de grands maîtres, comme Broussais ou Jussieu. L'histoire de la médecine des Egyptiens, Medicina Aegyptorum... de Prospero Alpino, la Pharmacopée royale, galénique et chymique de Charas, ou encore la Flore médicale de Chaumeton attestent de la richesse du fonds.

Ouvrages de référence

Pour faciliter l'utilisation et la compréhension de son fonds ancien ou pour en compléter les informations, la section Santé acquiert régulièrement des ouvrages d'histoire de la médecine ainsi que des ouvrages de référence : dictionnaires, bibliographies, biographies, mais aussi monographies sur l'histoire régionale ou celle des diverses spécialités médicales. Cet effort a été soutenu par une subvention du Centre national des Lettres en 1998.

Ce fonds comprend aujourd'hui près de 500 titres, dont les deux tiers en libre accès ; tous peuvent être consultés à la bibliothèque et beaucoup empruntés.

  • en libre accès à la section Santé (listes au format PDF - mise à jour août 2007)

Ces ouvrages sont ici classés par grandes catégories ; à la suite des références figure la cote des ouvrages en section Santé.

  • en magasin (ouvrages à demander en prêt ou en consultation auprès du bureau d'accueil) : liste alphabétique.

Publications

 
  • Thèses d'histoire de la médecine

Le fonds ancien de la BU Santé et les archives du passé maritime de Nantes, conservées tant à Nantes qu'en diverses autres villes de l'Ouest de la France, ont suscité maintes recherches et publications.

Ainsi ont vu le jour de nombreuses thèses d'histoire de la médecine (listes de thèses soutenues à Nantes et conservées à la BU).

  • Expositions

En septembre 1998, la bibliothèque a proposé une exposition sur le thème Médecine et médecins à Nantes à la fin du 18e et au début du 19e siècles.

A l'occasion du 124e Congrès des sociétés historiques et scientifiques qui a eu lieu à Nantes du 19 au 26 avril 1999, une exposition intitulée "Le port et la ville : incidences sur la santé publique" a été présentée dans les locaux de la bibliothèque de la section Santé.

Elle a été complétée par une courte bibliographie tirée des premières années de la Gazette médicale de Nantes, sur les fièvres, sur le choléra et sur la question de la contagion et de l'hygiène.

Pour le Congrès de Pathologie Exotique 2003 (25 septembre-10 octobre 2003), la section Santé a présenté en ligne les références de 450 thèses d'histoire de la Médecine conservées à l'Université. Une exposition de documents anciens est venue également illustrer les thèmes abordés lors du colloque, tels que les voyages des chirurgiens navigants ou les pathologies exotiques.

Dans le cadre de l'exposition "L'organe et son image - la découverte du corps", qui a eu lieu à la Faculté de Médecine en octobre 2007, la BU Santé a présenté des ouvrages d'anatomie appartenant au fonds ancien. Certains de ces ouvrages ont été numérisés et il est possible de les consulter en ligne (voir la liste des adresses, au format pdf).  

Pour en savoir plus sur l'histoire des sciences médicales

Les quelques sites suivants peuvent être utiles à qui s'intéresse à l'histoire de la médecine :
  • Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine - Service d'histoire de la médecine (site internet)
  • Académie nationale de Médecine - Bibliothèque (site internet)
  • Société française d'Histoire de la Médecine (site internet)

La Société française d'Histoire de la Médecine publie une revue trimestrielle : Histoire des Sciences médicales [à la BU santé de Nantes, cote : P 1374]

La Société d'Histoire de la Pharmacie publie une revue trimestrielle : la Revue d'Histoire la Pharmacie [à la BU santé de Nantes, cote : P 774]